dimanche 18 août 2019

ASSEMBLEE GENERALE MERCREDI 14 AOUT 2019 : Compte-rendu


L'assemblée générale s'est déroulée à La Chapelle , le mercredi 14 août, de 18h30 à 20h30 en présence d'une cinquantaine de personnes.


Yan B., le Président de l'AREP , a présenté le rapport moral depuis la dernière AG.
Une vingtaine de réunions , deux gros dossiers ( tennis et dunes Est ) , mise en place du Plan Communal de Sauvegarde et formation avec une formation aux risques de submersion marine , voie partagée de l'isthme , et finalisation de la convention chalet , toute récente .
Il rappelle les quelques difficultés relationnelles avec la mairie .
Il est envisagé de créer un site Internet . La page Face Book et le blog fonctionnent.
Le village , c'est 80 foyers à l'année et et plus de 300 résidences ainsi que notre camping.
Rappel du volet animations de l'association .


Hélène a présenté ensuite le rapport financier.
Le nombre de cotisants est de 85, à titre familial ou individuel .
Les recettes proviennent des cotisations , des ventes de livres  chaque lundi sur le marché par Odile et de quelques ventes lors des animations ( tournoi de boule , par exemple ). Ce budget est adopté .
Discuté en CA , un nouveau système d'adhésion est proposé . Il passerait d'une cotisation familiale à une individuelle selon la grille suivante : 5 € au dessus de 25 ans , 2€50 de 18 à 25 ans et gratuit en dessous .
Ce système semble plus réaliste .
Cette proposition est adoptée, 2 voix contre et une abstention .
Il est rappelé que les barnums peuvent être loués pour des évènements familiaux au tarif de 15 € la journée et 20€ le WE .
Hélène a souhaité quitter sa responsabilité de trésorière . Qu'elle soit remerciée pour son engagement au sein de l'AREP pendant plusieurs années .


Margaux a ensuite présenté le bilan des animations 2019 .

Certaines n'ont pu avoir lieu en raison des intempéries ( ramassage des déchets , natation vers Téviec ) , d'autres n'ont pu se faire comme le tournoi de tennis . Mais nous sommes encore en période de rodage puisque quelques unes se font en partenariat avec le camping .
La prochaine date est le tournoi de boule , le vendredi 16 août , avec la fête du Far .
Margaux travaille sur le futur logo de l'association . Il est en finalisation.

Pascal , organisateur avec Xavier de l'exposition " les 110 ans de Penthièvre " , a retracé les grandes lignes de cet événement , bien couvert par la presse locale . C'est ainsi que plus de 400 personnes l'ont visitée grâce à l'aide d'une quinzaine de bénévoles .
De nombreux documents nouveaux ont été présentés . Elle a permis aussi de faire de belles rencontres conviviales .
L'idée prochaine de Pascal est de réaliser une monographie des maisons du village avec leur histoire , leur date de construction .
Dans un premier temps , il serait possible de prendre en compte les maisons d'avant 1950 , mais rien n'est fermé .
Projet de 2 à 5 ans .Donc , avis aux bonnes volontés .

Xavier  nous a présenté sa fiche , désormais traditionnelle , de travaux . Elle peut apparaître exhaustive à certains mais elle nous sert de fil rouge dans nos discussions avec la mairie . Certains points sont inscrits depuis des années comme Marie l'a souligné à juste propos pour les poteaux de volley de la place du tennis ou les trous dans la chaussée , là-aussi , bien répertoriés de longue date .
Constamment , nous sommes amenés à les rappeler notamment en ce qui concerne la vétusté générale du réseau électrique  dans l'ensemble du village .
Ce document est remis , chaque année , en mains propres au maire .Qui fait ou ne fait pas !
L'exemple de La Chapelle est patent . Comme vous l'avez constaté , elle se dégrade inexorablement : peinture des murs , sols fissurés et nouvellement  , présence d'attaques fongiques dans les bancs... La rénovation aurait pu avoir lieu cette année , sauf que la commune a eu d'autres priorités budgétaires , elle a donc été repoussée à une date ultérieure . Néanmoins , nous avons été prévenus  de ce retard .
Idem pour les poubelles de plage défectueuses , pour la sécurisation de la Départementale où l'on devait implanter des murets visant à ralentir la vitesse , le ramassage des poubelles hors saison lors des WE ,etc...
Pour tous ceux qui le souhaitent et de façon plus générale , il est possible de vous faire une transmission de documents mais il nous faut vos adresses courriels .


Le tiers sortant était renouvelable . 
Deux départs étaient enregistrés , ceux de Pierre Creusot et d'Isabelle Francelet mais aussi celui d'Hélène ,  qui était renouvelable en 2021 .
A la date de l'AG , nous avons reçu les candidatures de Xavier Maugis , Jean-Yves Cavallini
Simone Holvec , tous trois sortants , de Patricia Le Ruyet , de Daniel Laigo et de Jean luc Chauvel .
Elles n'ont pas reçu d'opposition .
Cette représentation est totalement bénévole .
Le Conseil d'Administration est représenté par autant de résidents principaux et secondaires . Il n'est en aucun façon question de faire un distinguo entre les résidents du village .

Le chapitre des questions diverses est toujours un moment fort dans la vie associative et c'est souvent au moment de l'AG que nous avons l'occasion d'échanger et de discuter .
Il est toujours très difficile de retranscrire fidèlement tous les propos , réponses , dans un débat qui a duré plus d'1h30 .

-Le problème lié aux autocaravanes est récurrent à Penthièvre , surtout depuis l'enlèvement de la panneautation dans le village.
Un rappel de la règlementation a été fait tout en soulignant qu'à notre connaissance , l'arrêté municipal n'a jamais été dénoncé .
Des zones sont prévues pour les accueillir  ; campings ( trop cher ? ) , aire aménagée  de la salle de sports à Kergroix...
Les pratiquants de cette formule de vacances ont aussi un code , celui de ne pas stationner devant les maisons occupées....
Bien des communes littorales , dont nos voisines , semblent avoir résolu cette question, chacune ayant sa façon de procéder .

-Les dunes Est . Depuis 2003 , l'AREP est préoccupée par l'érosion du cordon dunaire qui met en péril l'existence même du camping , source de recettes importante pour la commune .
C'est en grande partie pour cela que cette partie du village est classée en possible zone de submersion marine et qu'un Plan Communal de Sécurité a été mis en oeuvre .
Que peut-on faire? Laisser faire la Nature ou bien tenter quelques soins palliatifs pour retarder ce processus ?
On a su faire à l'Ouest , avec succès , il y a bien des années . Est-il trop tard pour l'Est , on se pose légitimement la question .
Certes , les enrochements ne sont pas la solution mais ils ont été réalisés dans l'urgence afin de préserver le camping .
A l'automne , nous avons monté sur ce sujet un gros dossier qui n'avait pas la prétention d'être scientifique mais qui se fonde sur nos expériences locales . Nous l'avons adressé à toutes les parties concernées . Il a été bien reçu et nous a permis de nouer des contacts fructueux avec les chercheurs de l'Université de Bretagne Sud et ce , en accord avec la mairie qui finalement nous a fait défaut par la suite .
Ce dossier est porté désormais par AQTA ,la communauté d'agglomérations d' Auray ,
laquelle nous reconnaît comme interlocuteur . Elle doit rendre compte de sa mission d'études pour le 31 décembre 2019 .

-Le boulevard de l'Océan.
Cette voie du village réunit une problématique complexe : vitesse , piste cyclable , enfouissement des réseaux , descentes de plage , place Neptune , parking Nord , autocaravanes , etc....
Vouloir prétendre  la résoudre tient de la gageure tant elle touche aux habitudes de vie des résidents du village .
Cette question du boulevard a toujours été inscrite , de longue date , dans les discussions de l'AREP . C'est toujours le cas aujourdhui . On n'a pas LA solution qui pourrait faire l'unanimité .
À l'instigation du maire , en mars , s'est tenue à la Chapelle une réunion sur le sujet .
De concert , nous avons travaillé avec nos amis de l'ALPS pour proposer des solutions envisageables pour tenter de réduire la vitesse sur cette voie " périphérique" de la Départementale dès qu'elle bouchonne , d'autant que le ralentisseur que nous avions fait installer l'an dernier , ne produit que peu d'effets .
Le choix retenu par Mme le Maire était de reproduire , à titre d'essai  pour cette année , ce qui a réalisé rues Dupetit-Thouars et Du Couedic il y a quelques années . Ces travaux ont été annoncés dans le bulletin communal de juin . Nous les attendons depuis , malgré les relances .
C'est un dossier collectif qui a pris un an de négociations et qui se termine par un non respect des engagements pris . C'est regrettable .
Dans le cadre de ce dossier , nous avions intégré l'enfouissement des réseaux aériens soumis aux intempéries et aux pannes régulières tout en sachant qu'il ne serait pas pris en compte avant la fin de cette mandature .
Nous en connaissons le coût pour les 1200 M de linéaire : 450000€ HT pour EDF et 250000€ TTC à charge de la commune .

-La co-habitation des différentes activités sur la plage.
Il s'agit là d'un sujet très sensible , nous l'avons entendu au cours des débats passionnés , argumentés de part et d'autre .
La présence des pratiquants de Kite-surf sur une plage familiale d'une zone urbanisée pose des problèmes ,semble t-il .
Jusqu'en 2015 , la plage bénéficiait déjà d'un aménagement  qui permettait de faire co-habiter toutes les activités et était dotėe d'un poste de secours .
La majorité issue des urnes en 2014 a décidé de changer ces dispositions et de supprimer ce poste . De nouvelles ont été instaurées , pas véritablement en concertation avec les deux associations de riverains .
Au cours d'une réunion courant 2015 , Mme le Maire précisait bien que les zones concédées aux pratiques sportives nautiques étaient des " zones de départ et d'arrivée " et qu'elles se devaient de bien  respecter les règles de navigation dans la zone des 300 m .
Elle est aussi , pour mémoire , responsable de la police dans cette bande ,quoiqu'il advienne .
Par la suite , les deux zones de bain ont été réduites , toujours sans concertation .
Certains résidents pensent qu'il ne faut rien changer , laisser les choses en l'état  , voire supprimer tout le balisage et d'autres non .
C'est l'intérêt de ce débat lors de l'AG .
S'il y a eu des réactions , c'est parce que quelques kiteurs n'ont pas joué le jeu .
Le club local dont nous avions quelques représentants  à l'AG , admet la chose et diffuse auprès des pratiquants des messages répétés de respect des zones , mission pas toujours facile pour eux .
Nous avons précisé que l'AREP et notamment ses représentants n'avaient pas de position anti-kite et qu'en bonne intelligence , on devrait pouvoir régler le problème , une fois ce débat dépassionné , de préférence avant la prochaine échéance électorale .
Nous sommes tout à fait disposés à nous rencontrer dès l'automne.
Et , effectivement , nous ne pouvons que regretter , une fois encore, que ce dossier n'ait pas été traité à l'échelle des 3 communes , Saint Pierre-Plouharnel-Erdeven .

Sans doute , des choses ont été oubliées dans la rédaction de ce compte-rendu et vous voudrez bien nous en excuser .
L'AREP est une association de bénévoles  qui a toujours eu à coeur de soutenir et d'animer ce village auquel nous tenons tous . Nous le faisons aujourd'hui comme l'ont fait auparavant  tous nos prédécesseurs , en y consacrant temps et énergie .
Cette association , créée par Xavier M., a le mérite d'exister , elle est reconnue depuis sa création par les élus  comme un bon interlocuteur .
Un grand merci à tous pour votre participation à cette AG .

Yan B., Président
Yannick V., Secrétaire


mardi 5 mars 2019

Aménagement du Boulevard de l'Océan : compte-rendu de la réunion


Compte-rendu de la réunion « Boulevard de l’Océan » du 1er mars 2019, 18h à la chapelle de Penthièvre. Une quarantaine de personnes présentes.


Les représentants des deux associations de Penthièvre, l'AREP et l'Association Pour le Lotissement de Penthièvre Sud, ont été sollicités par Mme le Maire pour réfléchir sur le projet de réaménagement du boulevard de l’Océan.


La démarche désirée par Mme le Maire est de recueillir l’avis des Penthiévrois.
Dans un premier temps et depuis un bon nombre d’années, environ 15 ans, les Penthiévrois demandent l’enfouissement des réseaux aériens sur ce boulevard.
Il semble que la mairie, avec cet enfouissement, souhaite l’installation de la « voie verte », piste cyclable bidirectionnelle le long de ce boulevard, tout en maintenant le stationnement tout le long du boulevard.
L’intérêt de cette voie verte pour Mme le Maire semble être au niveau financier, avec la possibilité d'obtention de diverses subventions permettant de réduire financièrement ce projet.
Cette situation implique alors un sens de circulation unique, soit Nord-Sud, soit Sud-Nord, le long du boulevard.

Plusieurs relevés techniques ont déjà été effectués, et la Mairie dispose déjà de nombreuses indications, mais les représentants des associations ne sont pas informés sur ce sujet et n’ont donc à présent pas réponse à toutes les questions.

L’échéance du projet semble être 2020 2021 si tout concorde.


L’exemple de référence de la rue Delpirou sur la commune de Saint Pierre nous rappelle que ce dossier est très sensible car il est susceptible de modifier les habitudes de vie.
Dans le cas précis de la rue Delpirou, la mairie a installé une voie verte, piste cyclable bidirectionnelle et un sens de circulation unique. Il y a beaucoup de polémiques car aucune voie de dégagement n’existe avant de rejoindre ou de venir de la route départementale. Seul le choix du sens de circulation a été proposé aux résidents. Dans ce cas précis tout un détour assez long est obligatoire pour les allers-retours.

Pour le cas du boulevard de l’océan, toutes les avenues qui rejoignent la route départementale permettent de ne pas avoir ce type de gêne.



Pour ce qui concerne la première demande des Penthièvrois, l’enfouissement des réseaux, la chose est complexe.
Nous avons alors trois interlocuteurs, EDF, la Mairie et Orange.
Il n’y a aucun souci pour les deux premiers interlocuteurs, ils sont même demandeurs car 100 % des poteaux électriques sont défectueux et EDF passe pratiquement chaque semaine pour effectuer des réparations.
En ce qui concerne Orange, c'est plus compliqué car le réseau aérien est vieillissant et il est amené à disparaître dans le temps au profit du "sans fil". Il y a donc, de ce fait, un choix industriel pour cet opérateur.
Le coût de l’enfouissement des réseaux est alors plus complexe et plus onéreux.


Pour ce qui concerne le sens de circulation : si une seule voie de circulation est alors possible le long du boulevard, le sens qui semble être préconisé est Sud Nord tout le long du boulevard.
Une étude plus approfondie pour la situation particulière de la Place Neptune doit être menée.
Le problème de vitesse actuel sur le boulevard est le sens Nord Sud, descente vers Quiberon plus rapide, pour certains véhicules pour lesquels le boulevard de l’Océan devient le « périphérique » de la Départementale.


Une des personnes présentes a proposé un sens Sud Nord dans la partie Sud du village et Nord Sud dans sa partie Nord. Cette proposition risque de provoquer l’embouteillage au niveau de la place Neptune, et un engorgement de l’avenue Tourville.
D’autant plus que Monsieur le Préfet souhaite fluidifier les feux tout le long de la départementale, ce qui risque d'impliquer, pour le seul feu tricolore de Penthièvre, une diminution du temps pour sortir de l’avenue Tourville.


Deux personnes sont complètement désintéressées par la voie verte. Elles semblent même hostiles à ce projet et préfèrent maintenir un espace partagé, comme c’est le cas aujourd’hui.


Plusieurs personnes ont aussi proposé que la voie verte soit installée non le long du boulevard de l’Océan, mais plutôt le long de la départementale. Le boulevard de l’océan resterait voie partagée…
Le problème se pose alors pour les habitants du village le long de la départementale. Des installations étant déjà préinstallées dans ce sens. Un problème de sécurité a été constaté par certains habitants pour sortir de chez eux. Des places de parking ont été supprimées. Des cyclistes roulent à vive allure, il y a même danger.


Plusieurs personnes se sont aussi interrogés sur la largeur suffisante de la route pour l’aménagement dans le cas de l’installation « voie verte » + circulation sens unique et maintien du stationnement.
Pour ce qui concerne la partie Sud de Penthièvre, l’espace est suffisant pour toute la réalisation. Toutefois, effectivement pour la partie Nord du village, la dune s’est étendue sur une partie de la route. Pour que cette réalisation soit possible, il faudrait reprendre le terrain sur la partie dune qui s’est étendue sur la route, ce qui poserait vraisemblablement des difficultés, non pas techniques, mais d'ordre écologique.

Plusieurs personnes se sont aussi manifestées et interrogées pour ce qui concerne l’incidence d’un tel projet sur les descentes de plage.
C’est le domaine du Grand Site Dunaire qui semble responsable des fermetures et ouvertures de descentes de plage. L’incidence de la voie verte ne semble pas être engagée pour les descentes de plage.
Des normes très précises existent et les représentants des associations ne sont pas spécialistes, mais les choses seront surveillées.

Pour le cas particulier de la place Neptune :
Il a été suggéré un sens unique qui s’inverse pour faire le tour de la place (les véhicules venant du Nord et ceux venant du Sud convergeraient vers la place Neptune et vers l'Avenue Tourville pour quitter le village).
Les places actuelles de parking peuvent elles être conservées tout en laissant la place à la voie verte. La possibilité de descendre les bateaux doit perdurer.

Une étude plus approfondie doit être envisagée pour ce cas précis, en conservant l’espace intérieur de la place.


Certains riverains se sont aussi interrogés sur le nombre croissant de cyclistes impliqués par l’installation d’une voie verte et aussi de la vitesse des cycles qui pourrait augmenter.
L’augmentation de la vitesse ne semble pas être constatée sur les différentes installations déjà effectuées.


Certaines personnes se sont aussi inquiétées pour ce qui concerne le parking Nord du boulevard qui est installé au bout d’une voie sans issue.
Il est fort probable qu’avec l’installation de la voie verte, ce parking soit supprimé ou déplacé pour faire place à la circulation en double sens des cycles.
Des plots en pierre sont déjà disposés à cet endroit et certains ont été déplacés par des riverains.

Il a été suggéré une « saisonnalité » de l’installation.
Le budget alloué pour cet aménagement semble beaucoup trop élevé pour envisager quelque chose de non permanent.


Tout le long du boulevard de l’Océan, le muret est fortement endommagé. Passage de chevaux, détérioration naturelle. Le muret sera-t-il toujours d’actualité dans le nouvel aménagement ? La question reste posée, mais le muret sera refait, partie Sud. Pour la partie Nord, tout dépend des possibilités d’action par rapport à la dune.


L’installation d’un sens unique tout le long du boulevard de l’océan ne semble pas avoir d’influence ni d’incidence sur la circulation côté Est de Penthièvre.


Il a aussi été fait mention de la situation particulière des vélos électriques qui peuvent circuler jusqu’à 40 km/h…




En conclusion, au terme d'un débat ouvert, passionné mais toujours courtois, il ressort majoritairement que nos deux associations poursuivront le dialogue avec la Mairie, entamé à son initiative, en mettant l'accent sur les points suivants:
-il y a un consensus pour l'enfouissement des réseaux aériens.
-à titre d'essai transitoire, un sens unique de circulation pourrait être instauré. Elle Il se ferait du Sud vers le Nord, ce qui résoudrait le côté boulevard périphérique de la Départementale.
Une alternative est possible ; mettre tout le linéaire de l'Océan en voie partagée, dite "zone de rencontre". Cela suppose la mise en place d'une panneautation ad-hoc et réglementaire.
-grande vigilance sur ce qui pourrait être fait Place Neptune, véritable "sanctuaire" du village avec la Place des Tennis.(Pas de goudronnage du terre-plein central, par exemple).
Une personne a exprimé son souhait de pouvoir consulter les informations sur ce projet sur le site Internet de la Mairie.

Nous remercions nos deux jeunes amis d'avoir pensé au petit verre de l'amitié à l'issue de la réunion.
Très cordialement.

Vos représentants APLPS et AREP


mercredi 16 janvier 2019

Besoin de votre avis pour l'aménagement du Boulevard de l'Océan



L'AREP organise une réunion de concertation avec les habitants de Penthièvre, vendredi 1er mars 2019 à 18h30, à la Chapelle de Penthièvre. Merci de venir nombreux car il va se passer des travaux importants au niveau du grand boulevard de l'Océan.

En ce qui concerne les travaux prévus au niveau du boulevard de l'Océan :

-Enfouissement réseaux EDF télécom
-Circulation
-Aménagement de la piste cyclable

Les travaux sont envisagés et proposés par Madame le Maire pour un démarrage en 2020.
 Un projet global est susceptible d’être envisagé en prenant en compte :
 1) L’enfouissement réalisé par la société Morbihan Energie. Une subvention de 80% semble être accordée pour les fils nus et une subvention différente, de 50% semble être accordée pour les fils torsadés. Il est envisagé d’enfouir de manière globale l’ensemble des trois réseaux (EDF, Basse Tension et Telecom).
 2) La réalisation de l’enrobé revue à la hausse : 150000 euros par la société Eurovia
 3) l’aménagement de la voierie,
 - positionnement de la piste cyclable bidirectionnelle,
- aménagement des voies de circulation, suggestion forte de sens unique sur tout le boulevard de l’Océan dans le sens sud vers le nord, conserver les places de stationnement au droit des habitations.
- Place Neptune (lieu de retrouvailles du village) est conservée en l’état, conserver les places de stationnement au droit des habitations. La partie ouest pourrait être réservée à la continuité de la piste cyclable bidirectionnelle, d’un espace piétons et de stationnement réservées aux deux roues.
 Vous êtes résident Penthiévrois , il est important de connaitre vos suggestions sur ce sujet,
 Soit par mail, soit par votre présence à la prochaine réunion .

Prochaine réunion des Penthievrois sur ce sujet
 Vendredi 1er mars à 18 :30
 en la chapelle de Penthièvre


Madame le Maire reste en attente de propositions de personnes du village avant toute validation et proposition de cet aménagement.

Aussi, après concertation « entre nous », elle propose une réunion avec plusieurs représentants du village de Penthièvre le lundi 18 mars 2019 de 10h à 12h dans la salle des conseils à la mairie.

Cette démarche est effectuée avec les deux associations de Penthievre. APLPS et AREP


Yan B. et Yannick V.

lundi 7 janvier 2019

Penthièvre inclus dans le Grand site dunaire Gâvres Quiberon

le cordon de dunes allant de Gâvres à Quiberon vient d'être labellisé Grand site de France, depuis le 24 décembre dernier. Un excellent article du Télégramme raconte cette consécration :





https://www.letelegramme.fr/morbihan/auray/grand-site-dunaire-gavres-quiberon-18e-site-de-france-03-01-2019-12175009.php




jeudi 20 septembre 2018

Résumé des contacts avec la Mairie : 25 août et 6 septembre 2018



Bonjour Madame,

Le bureau de l'Arep et ses adhérents tiennent à vous remercier d'avoir participé à son Assemblée Générale, le 10/08, d’avoir reçu ses représentants en Mairie le 25/08 et le 6/09 à Penthièvre pour définir les emplacements de murets sur la Départementale.
Nous sommes satisfaits de ces liens de dialogue et de concertation.

A l'occasion de cette AG, nous vous  avons remis un document, un peu exhaustif, concernant les travaux et améliorations à réaliser dans le village et un volet sur l'animation.
Au cours de nos rencontres, plusieurs grandes lignes ont été dégagées. Nous souhaitons les rappeler de façon à y être associés en temps utile.

-La Départementale.
Nous avons bien saisi toutes les difficultés administratives à surmonter pour intervenir sur cette voie d'accès à la Presqu'île.
Votre souci d'améliorer son esthétique et sa sécurisation dans la traversée de Penthièvre est aussi le nôtre, vous l'avez bien compris.
Nous avons pris acte du changement de sens de la chicane Nord et la construction de 2 séries de murets à hauteur des passages piétons de La Chapelle et du bd de l'Océan, au Sud, celle visant à sécuriser la future liaison cyclable avec l'isthme que nous approuvons sans réserve.

-Le réaménagement du boulevard de l'Océan et de la Place Neptune a retenu toute notre attention par l'ampleur du projet puisqu'il est question d'y intégrer la voie verte.
Il s'agit d'une question sensible et l'Arep souhaite être consultée.
Plusieurs points ont déjà été abordés; maintien du ralentisseur, sens de circulation, sens unique, stationnement le long de cette voie, dégradations du muret soutenant le sentier côtier en maints endroits et enfouissement possible des réseaux aériens ce qui serait un grand plus.

-La plage.
Les habitants et résidents du village ont tous à cœur que les différentes activités de la plage fonctionnent en harmonie.
Au fil des années, des dysfonctionnements sont apparus, essentiellement dans la partie Nord avec, par exemple trop de chars à voile. Nous avons souhaité que soit créée une zone tampon pour le surf, que les amplitudes horaires en et hors saison soient revues et qu'un rappel des usages pour les kites soit fait par panneau sur le parking.
De nouvelles activités sont apparues; longe-côte, kayak, nage vers Téviec...Il va nous falloir les répertorier afin d'établir une sorte d'audit sur ces différentes activités de la plage.
Vous nous avez proposé un RDV à venir sur ce thème et vous en remerciez.
Enfin, nous avons évoqué le problème des chiens. Nous ne souhaitons pas leur interdiction mais que leur accès soit limité, en saison, avant 10h00 et après 18h00,qu'ils soient tenus en laisse, et hors des zones de bains.

-Les vacances propres.
Nous avons bien entendu votre idée d'aménager des poubelles semi-enterrées à l'entrée du camping. Cela va dans le sens de ce que les Penthiévrois attendent quand ils sont confrontés au problème de savoir où déposer leurs sacs poubelle hors des grandes périodes de vacances. Nous avons suggéré l'installation d'un système vidéo pour éviter qu'elles ne se transforment en déchetterie.
Quant aux poubelles de plage, il serait sans doute intéressant de rappeler, via le bulletin municipal, leur usage.
Nous espérons l'installation d'une poubelle vers le chalet des tennis.

-Les animations.
Ce chapitre représente pour l'Arep une bonne part de sa raison d'être.
Nos activités ont été nombreuses et diversifiées tout au long de l'été. Nous voulons les améliorer, les diversifier.
C'est dans ce cadre, et vous avez partagé notre idée, que nous sommes désireux de relancer un tournoi de tennis, avec le concours du camping. Pour ce faire, nous aurons besoin de vos services pour établir une convention en vue de la mise à disposition des terrains et autres détails techniques.
Nous nous employons à établir un historique du dossier des tennis de Penthièvre comme vous l'avez souhaité afin de dissoudre les incompréhensions mutuelles.
Vous nous avez proposé une réunion de travail que nous acceptons avec plaisir, au cours de laquelle nous y adjoindrons la création d'une 2ème table de ping-pong et de terrain de boule afin de pouvoir organiser au mieux nos tournois d'été qui rencontrent un franc succès.

-l'affichage dans le village.
Nous partageons votre souci de ne pas voir l'affichage sauvage proliférer dans les rues ou sur les poteaux.
C'est pourquoi, nous vous avons proposé que soient implantés un panneau, Place Neptune, au sol près des toilettes, un autre au parking Nord, et le dernier, Place de la Gare, à proximité du portillon SNCF.

-nous avons pris bonne note de la remise en peinture de notre Chapelle qui, il est vrai, en a bien besoin. Enfin, et pour conclure, nous avons évoqué le PCS de la commune qui ne nous semblait pas avoir suffisamment pris en compte le risque incendie sur Penthièvre, notamment sur deux sites dans la partie Nord, situés certes sur le territoire de Plouharnel qui vient de signer tout récemment son propre PCS. On peut donc espérer que ce problème a bien été retenu.


Voilà, Madame le Maire, un petit résumé de nos différents entretiens, tout en restant à l'essentiel, que nous souhaitions vous faire parvenir en espérant que vous nous associerez à ces dossiers et aux échéanciers. Les Penthiévrois, résidents principaux et secondaires, sont très attachés à leur village qu'ils veulent voir évoluer de la meilleure façon possible, l'été bien sûr mais aussi hors saison. Pour mémoire, nous avons recensé environ 80 foyers y vivant à l'année.

Nous vous remercions une nouvelle fois pour votre accueil et votre écoute.


Cordialement.

Yann Bonneau
Yannick Voinson

Compte-rendu de l'Assemblée générale de l'AREP - 10 août 2018



L'AG de l'AREP s'est déroulée le 10 août, de 20H30 à 22H15, à la chapelle de Penthièvre, avec la participation d'une quarantaine de personnes.

Mme Le Duvehat, maire de Saint Pierre, était présente, répondant ainsi à l'invitation de
Yann Bonneau, le président de l'association.
Xavier Maugis lui a remis le dossier technique préparé à son intention. Elle a donc pu en prendre connaissance et dégager quelques lignes directrices avant son intervention.

La première question abordée est celle du camping de notre village, sujet préoccupant pour la municipalité. En raison des risques de submersion marine, il est menacé de fermeture administrative par les Autorités de L'État.
Mais comme le souligne Mme le Maire, c’est aussi une importante source de recettes pour les finances communales dont il est difficile de se passer.
Un plan de sécurisation, en accord avec la Préfecture qui a préconisé plusieurs recommandations, a été mis en œuvre pour un coût de 50000€.Il consiste notamment en sites de regroupements sur des points hauts, un système d'informations....
Des enrochements ont été effectués le long du cordon dunaire, en contradiction, dit-elle, avec la règlementation concernant le domaine public maritime. Un gros surplus de sable provenant de travaux à Plouharnel a servi à recharger des zones sensibles.
Dans la conversation d'avant réunion, nous lui avons précisé que le meilleur moyen pour tenter de protéger ce si fragile cordon dunaire, s'il est encore temps, était la pose de ganivelles à l'instar de ce qui a été fait à l'ouest dans le passé avec succès. L'argument a été reçu mais implique un gros coût financier. A suivre...

Le point suivant est celui de l'aménagement de la Départementale dans le souci d'améliorer l'esthétique et la sécurisation dans la traversée du village.
Une première tranche est terminée, avec une création d'un embryon de piste cyclable qui la longe, chacun pourra en juger. Une seconde tranche devrait être finalisée à l'automne. Des petits murets de pierre vont être implantés de part et d'autre de cette voie de façon à donner une impression visuelle supposée ralentir la vitesse.
Rien de particulier sur les passages cloutés qui ont été rénovés, il a 3 ans. Mais, nous ré
aborderons cette question dans une prochaine rencontre.
Mme Le Duvehat confirme que les travaux d'aménagement de la piste cyclable traversant l'isthme sont actés et financés. S'il n'y a pas de recours, ils devraient être terminés en avril 2019.
C'est aussi dans ce cadre qu'elle envisage un profond reprofilage du boulevard de l'Océan afin de mieux le sécuriser puisque cette voie fait la liaison avec la piste rejoignant Plouharnel.
Une étude technique de faisabilité et des devis sont en cours.
Le projet consiste à tracer au sol une piste vélo, réaménager les places parking ( déjà fait dans la partie Nord).La partie allant de Neptune vers le sud resterait en double sens, 'autre de Neptune vers le parking Nord serait en sens interdit. Un léger débat s'ensuit sur ce dernier point, mais Mme le Maire reste sur sa position.
Quoiqu'il en soit, nous devrions être consultés sur le suivi de ce dossier puisqu'il est question aussi d'un réseau d'eaux pluviales et pourquoi pas, même si cela n'a pas évoqué, l'enfouissement du réseau électrique qui donnerait à ce front de mer une autre image qualitative que tous ces fils qui pendouillent et source de pannes récurrentes. Donc,à suivre là aussi.

L'élue est sensible à  l'aspect de la Place Neptune. Il faut l'aménager au mieux, dit-elle, obliger les cyclistes à la contourner...Un projet technique et un financement sont à l'étude. A suivre également..

Concernant la chapelle du village, la rénovation des peintures est acté, le financement pas encore bouclé mais nous pouvons être, raisonnablement optimistes.

La question des tennis est revenue dans le débat. Pascal Lecomte a fait un rappel historique de cette affaire puisque l'AREP en a perdu la gestion.
Mme le Maire a admis qu'elle était un peu perdue dans ce dossier. Il y a eu des quiproquos multiples ( réfection des sols par exemple).
Quoiqu'il en soit, la gestion est désormais assurée par la mairie via la responsable du camping.
L'AREP souhaiterait organiser un tournoi comme dans le passé. Pas d'opposition de principe. À voir comment cela peut être mis en place concrètement.
Odile Allée demande s'il est possible d'obtenir un bilan de cette nouvelle gestion. La réponse est oui.
Concernant les jeux de la place du tennis, Mme le Maire demande à l'association de préparer et de lui soumettre des devis (?). Reste en suspens la 2ème table de ping-pong.
Plus généralement, Yann Bonneau lui demande s'il appartient bien à une association de participer au financement d'équipements sportifs publics. Réponse un peu évasive.

A une question d'un participant sur les aménagements de la partie Nord et de la dégradation du petit muret en pierres par des véhicules en stationnement, elle redit sa ferme intention de procéder à la refonte du boulevard de l'Océan et connaitre quelques soucis avec ses services techniques
Après une trentaine de minutes d'intervention, Mme Le Duvehat a quitté l'assemblée générale. Une rencontre plus technique en mairie doit avoir lieu prochainement.
Bien entendu, nous aurions souhaité lui poser plus de questions, plus de débats, mais son temps était limité. L'important était aussi de maintenir cette passerelle avec nos élus ce qui n'est pas toujours facile, croyez-le.

Le président Yann Bonneau reprend ensuite la parole, pour se présenter aux adhérents depuis son élection en 2018,remercier les participants et la présence de Gaston Lefeuvre de l'association de Penthièvre Sud avec laquelle nous travaillons en bonne intelligence, et son équipe bien rajeunie.
Un grand merci est adressée à Marie Serrano pour les années passées à piloter la destinée de l'Arep dont elle devient Présidente d'Honneur.
Un autre grand remerciement également à Armelle Fustec.
Penthièvre ne vit pas seulement que deux mois l'été mais aussi le reste de l'année puisque selon notre décompte, pas moins de 84 foyers y résident à plein temps, loin donc des idées reçues par la mairie.

Après un nouveau remerciement pour les actions de la Présidente Marie Serrano, Héléne Tattevin présente le rapport moral de l'association.
Tennis, les différents tournois, pique-nique des voisins en août 2017 ayant rassemblé 150 personnes...Fête du far à réinscrire au programme.
Rapport moral adopté.

Le rapport financier a été présenté par Odile Allée, en remplacement de Marie.
Un tableau récapitulatif a résumé les opérations comptables et les différents soldes.
La cotisation de l'assurance a été réduite puisqu'il n'y a plus la gestion des tennis.
Il n'y aura plus à l'avenir d'abonnement et de consommation d'eau du chalet. pris en compte désormais par la mairie.
Les finances de l'association sont saines.
Le détail des comptes n'est pas publié dans le présent CR pour des raisons confidentielles mais accessible à tout adhérent qui souhaite en prendre connaissance.
Rapport financier adopté.

Reprise de la parole par le Président qui fait le point sur le programme des animations 2018 : pique nique des voisins avec un groupe de chants de marins, animations place du tennis, succès du tournoi de ping-pong avec 52 participants dont beaucoup de jeunes,
concours de boule sous l'égide de Daniel Laigo (dommage d'ailleurs qu'il n'y ait qu'un seul terrain),opération ramassage des déchets de la plage qui n'a jamais été aussi propre puisque d'autres opérations de ce type sont organisées par des associations hors les murs et la gestionnaire du camping, sorties Nature ,concours de pêche organisé par Julien Guitard avec remise des prix lors du prochain pique-nique et la toute récente fête des totems qui a permis de rajouter de nouvelles destinations et faire des rencontres intéressantes.
La place Neptune est un vrai lieu de vie et point central du village.
Un nouveau logo de l'association est en cours d'élaboration et sera mis en en ligne sur notre Facebook, arep-penthievre plage, avec le soutien des commerçants du village s'ils le souhaitent.
L'opération nage vers Teviec AR, organisée par Yann, a été un beau succès avec 35 nageurs, plus les accompagnants.
La visite du Fort était au programme pour les adhérents. Jean Christophe Dumont a précisé qu'elle n'a pu se faire pour des raisons administratives mais qu'elle aura lieu en septembre(15-16).Pour l'an prochain deux visites devraient être possibles, 'une en juillet, l'autre en août.
Un sortie en vélo sera également programmée, ce qui nous permettra, peut -être, de tester la nouvelle piste cyclable promise par Mme le Maire.
Certaines de ces animations sont réservées exclusivement aux adhérents, pour une raison évidente, liée à l'assurance de l'association.
En effet, ce contrat nous couvre jusqu'à 100adhérents.
Il sera donc nécessaire de renseigner avec précision le fichier adhérents dès que possible, avec les adresses e-mails et les modalités d'adhésion.

Il a été procédé ensuite à l'élection du tiers renouvelable.
Ont été élus: Odile Allée, Hélène Tattevin, Yann Bonneau, Jean Christophe Dumont, et Margaux Guitard, notre plus jeune représentante au CA qui reste ouvert à toutes les bonnes volontés.

Au chapitre des questions diverses.
Le problème des chiens sur la plage est soulevé. Doit-on les interdire sur cet espace public qui reste le seul accessible à ces animaux sur la commune ?.Doit-on en limiter l'accès avec des horaires ? Pour l'instant, pas de solution définitive mais nous souhaitons au moins la pose de panneaux "chiens en laisse" et si possible des distributeurs de sacs à crottes.

Un intervenant signale le danger de feux de camp vers l'hôtel des Deux Mers. Pas de solution si ce n'est de le signaler à la Gendarmerie qui ne se déplace pas systématiquement mais est en capacité de saisir les pompiers.
Néanmoins, ce risque incendie en raison de la proximité du village avec la forêt domaniale, est à prendre en compte sérieusement dans le cadre du plan contre les risques majeurs auquel nous avons participé cet hiver. C'est un oubli qu'il convient de réparer.
Concernant ce plan qui a beaucoup tourné autour de la submersion marine, et qui a été agréé récemment entre mairie et Autorités Publiques, il faut constater qu'aucun document ne nous a été distribué en cas de mise en oeuvre.

Enfin, pour satisfaire à une demande, le dossier technique remis à Mme Le Duvehat sera mis prochainement en ligne sur le Facebook ainsi que sur le blog qui est toujours en activité.

Cette assemblée générale à pris fin à 22h15 par un pot de l'amitié.
Cordialement à tous.

Yann Bonneau